SHINTOISME

Le SHINTOISME ou SHINTO (神道) littéralement «voie des dieux» ou «voie du divin» est la religion la plus ancienne du Japon et particulièrement liée à sa mythologie.

shinto333Elle englobe des éléments polythéistes et animistes. Le terme «SHINTO» ou «KAMI NO MICHI», est apparu pour différencier cette vieille religion du Bouddhisme «importé» au Japon au 10° siècle.

Ses pratiquants seraient aujourd’hui plus de cent millions au Japon.

calligraphie-du-mot-shinto  KANJI de « SHINTO »

Le TORII (鳥居) est un des symboles religieux du SHINTOISME et représente une « porte divine ».

shinto_priest

Un SHIMENAWA (標縄 ou 注連縄) est une corde sacrée faite en paille de riz tressée permettant de délimiter une enceinte shintoïste sacrée…

shinto_tempel_11_shimenawa_gevlochten_rijststrengen_www_asiarice_org

ou son pendus des GOHEI (御幣) un objet dédié aux KAMI dans le rituel SHINTO. Il est constitué de guirlandes ou de deux bandes de papiers pliées, fixées à un pilier de bambou ou pendues au bout d’une baguette de purification.

200px-Shinto_gohei

 Les KAMI () sont les divinités ou esprits du SHINTOISME.

kami  KANJI de « KAMI »

Il y aurait huit millions de KAMI au Japon, qui a pour surnom SHINKOKU (神国) le pays des divinités.

Par exemple AMATERASU (天照) déesse du soleil ou INARI (稲荷神) dieu du riz.

AMATERASU, ou plutôt ŌMIKAMI AMATERASU (Grande déesse du soleil) est donc incarnée en louve et celle qui va ramener, selon la légende, la lumière sur le continent Nippon.

amaterasu_28   japon1

Les KAMI s’attachent à des objets sacrés, des êtres spirituels, des animaux, des parties de la nature.Ils sont réputés favoriser les rapports entre les parents et les enfants, les ancêtres et leurs descendants.

shinto

Ce sont seulement des esprits célestes ayant des pouvoirs, mais n’étant pas tout-puissants, et aussi des esprits terrestres dispensant des bénédictions ou des sanctions aux gens sur terre.

- Le TENGU (天狗) «fanfaron céleste» est un dieu KAMI mineur du folklore japonais.Il est un sujet populaire de l’art, du théâtre, et de la littérature japonaise.


220px-Tengu       Ce sont des divinités moqueuses qui punissent les prêtres bouddhistes trop arrogants, les arrivistes, les orgueilleux et, dans des temps plus reculés, les SAMURAI vaniteux.

Un dicton japonais dit :

« Respectez les KAMI mais ne vous en remettez jamais à eux »