LE TAMPON JAPONAIS

INKAN (印鑑) qui est le terme le plus général ou HANKO  (判子) est le mot japonais désignant le sceau de forme cylindrique utilisé au Japon, que ce soit par les particuliers ou les entreprises, pour signer, valider tout type de document ou correspondance (personnelle ou administrative).

expatriation-japon-inkan-02- Le JITSU IN (実印) est un sceau enregistré officiellement, authentifié et répertorié que personne n’a le droit de reproduire. En règle générale, c’est de l’encre de couleur rouge qui est utilisée pour encrer le HANKO.

expatriation-japon-inkan-04

Le mien signifie Dan (diminutif de Daniel) et signifie « fleur de senthal » … et à été fait par un artisan japonais qui en confère son originalité et son authenticité avec certificat officiel à l’appui. Il est de forme ronde.

- Le GAKO IN est utilisé par les artistes pratiquant un art divers pour décorer et signer leurs œuvres. C’est là une tradition qui existe depuis plusieurs siècles. Ces signatures sont fréquemment des surnoms choisis par l’artiste. Une très grande liberté existe au niveau de la forme, de la taille, du matériau et du graphisme du GAKO IN.

Le mien personnel utilisé dans le cadre des arts martiaux et réalisé au Japon, est gravé en forme de carré avec l’écriture scripte ancienne des sceaux TENSHO et signifie TANI GAWA SOKE  谷川 宗家 (Chef de famille du torrent montagnard).

Exemple anonyme

inkan